Nous voici à la 2e capsule sur 4, du programme  «4 clés pour se réaliser pleinement malgré le jugement de soi et des autres». Avez-vous pris le temps de vous observer depuis la dernière capsule?  Il est essentiel de connaître nos blessures pour arriver ensuite à les transcender et devenir la meilleure version de nous-même.

Vous savez, Le jugement est à l’intérieur de nous. Dans mon livre Tout est toujours parfait! J’explique que  tout a sa raison d’être. Pour ma part, ma plus grande peur était celle d’être jugé, critiqué et rejeté parce que je cherchais l’amour et la reconnaissance mais je ne m’en rendais pas compte à ce moment-là. Aujourd’hui, je peux vous confirmer que ça avait sa raison d’être.

Accueillir ce qui est

 

bouton pdf

Peu importe ce que vous vivez, ça a sa raison d’être au travers de votre processus de pleine réalisation. Oui bien sûr, il est  important d’avoir un objectif détaillé, c’est une excellente idée de faire son tableau de visualisation, aller vers ses rêves; toutes ces actions nous magnétisent.  Mais ce qui est encore plus important, c’est de connaître les blessures que nous portons.

En cours de route, il est certain que nous ferons face au jugement des autres. Lorsque nous faisons face au jugement ou à la critique, il arrive que nous nous éteignions. Quand ça se produit, c’est parce que nous portons le jugement à l’intérieur de nous, d’abord et avant tout. Réagir, avoir peur du jugement c’est être inconscient, agir par défaut et être sur le pilote automatique!

Donc, pour se réaliser pleinement, il y a 2 choses à observer :

    • Est-ce que j’ai des étoiles dans les yeux;
    • Est-ce que j’ai un sentiment d’ouverture.

Pour ça je dois apprendre à me maîtriser et libérer ces souffrances. Premièrement, accueillir ce qui est et deuxièmement, avoir l’intention de se réaliser

Si j’ai peur du jugement, c’est parce que je suis quelqu’un qui juge

Si votre esprit a tendance  à avoir peur du jugement, c’est que vous jugez! Si j’arrive à me libérer du jugement, je cesserai de juger les autres, c’est aussi simple que ça.

Voici un truc très apprécié : l’élastique.  Je donne très souvent ce truc dans mes programmes. Lorsqu’on se rend compte qu’on juge, il suffit de pincer l’élastique, l’étirer un peu et relâcher.  Ce geste dit à notre inconscient que nous jugeons. Ainsi, tu emmènes à ton conscient un pattern inconscient. C’est la première étape pour pouvoir le libérer.  Si vous choisissez de jouer le jeu, de vous observer et de prendre vos responsabilités, cette action amène un ancrage kinesthésique et permet de se rendre compte à quel point nous-même jugeons les autres et portons ce virus.

Retenez bien ceci : Le jugement qui vient de l’extérieur des autres, on n’y peut rien. Ce qu’on veut, je le répète,  c’est apprendre à se maîtriser, s’observer et ainsi recommencer à se donner de l’amour pour être bon et bienveillant envers nous.

En s’éveillant ainsi, nous commencerons à nous libérer, le jugement se fera beaucoup plus rare, et enfin nous serons plus doux envers nous-même.

Êtes-vous quelqu’un qui a tendance à se juger? Jouerez-vous le jeu avec le truc de l’élastique? Commentez ci-dessous, j’ai bien hâte de vous lire!

bouton

Commentaire

Suivez-moi

Francois Lemay

Auteur et enseignant chez Académie Kaizen
Auteur des livres à succès Tout est toujours parfait et Reconnecte avec toi, François Lemay a ce don magique de bien vulgariser les principes de la psychologie de la performance et de la pleine conscience. Par ses conférences et formations, il accompagne les gens dans une meilleure compréhension de qui ils sont vraiment. C'est par l'éveil de conscience qu'il permet au gens de développer une meilleure maîtrise de soi et d'enfin activer leur véritable potentiel.
Suivez-moi

Les derniers articles par Francois Lemay (tout voir)

Découvrez d'autres articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Showing 154 comments
  • Sophie
    Répondre

    Bonjour francois les capsules sont tres enrichissantes jai une question : quand tu es avec un(e) ami(e) et que dans le discours que tien ton ami est rempli de jugement passe des commentaire inutile sur les autre le fais de lui faire prendre conscience de ce qu il est entrain de faire est ce un jugement de ma part au fond de moi jai le sentiment de vouloir juste l aider a prendre conscience qu il n a pas besoin d un tel discours aussi mesquin envers une attirude d une autre personne sa fais tu que je suis entrain de juger moi meme le comportement mon ami?

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Merci Sophie. Faire prendre conscience à un ami qu’on aime un certain comportement n’est pas juger quand c’est dit avec amour et empathie. Tout est dans la manière de lui faire observer. Juger c’est émettre un qualificatif négatif au comportement. Faire prendre conscience tout en douceur n’est pas juger.. Observe ce que cela fait résonner en toi et tu auras ta réponse 🙂

      • Répondre

        Au fin fond …LE JUGE-MENT…comme je suis une très grande spécialiste dans le domaine, crois moi que je vais appliquer à la lettre les 4 clés…J’ai tellement PORTER cette blessure ( via l’intra-utérin ) de ma petite maman que toute ma vie durant, j’ai mis en place les situations parfaites afin de saboter à merveille mon plein potentiel de vie..Ma réputation en a pris un bon coup. Tout est synchronicité, car, depuis que je me débattais avec cette blessure qui bloquais mon élan de m’inscrire à L’A Z, j’étais dans le processus de grande conscience en acceptant que TOUT CE QUE J’AI VÉCUE, j’en prend la responsabilité à 100%..Alors mon cher beau François sa libère joliment une personne…Les JUGE-MENTS que l’ont me portent sont à la mesure des JUGE-MENTS que je porte. Par contre j’avoue très sincèrement qu’il n’y a pas pire ennemie que moi envers moi au niveau du jugement..

        • François Lemay
          Répondre

          Merci de ta belle vulnérabilité Noelle-Andrée…. merci de nous la partager.. Je suis fier de toi, bravo d’être passée à l’action.. La magie de la vie se situe hors de notre zone de confort.

    • Manon
      Répondre

      Bonjour François, tu expliques tellement bien les choses. Je suis un as en auto-sabotage et le truc de l’élastique, c’est super.

    • Cindy
      Répondre

      Merci François! Je vais utiliser ton truc justement pour prendre conscience du jugement que je peux porter envers les autres quand ça arrive parfois.

      • François Lemay
        Répondre

        Super Cindy ! Merci pour ta confiance !!!

    • MARIE-FRANCOISE PEGLION
      Répondre

      Bonjour François j ai regardé les vidéos télécharger PDF mais je suis une vilaine je n ai pas fait l exercice je procrastine tine . .. Je en veux évoluer il y a comme quelque chose qui me retire.t de le faire . En tout cas merci pour ces magnifiques enseignements

      • François Lemay
        Répondre

        Bonjour Marie-Françoise,

        Et si tu mettais dans ton agenda du temps, un rendez-vous officiel avec toi-même pour te discipliner ? tu y arriverais peut-être. Il arrive qu’on oublies malgré nos bonnes volonté, à prendre ou fixer un rendez-vous avec soi-même….

    • France
      Répondre

      Allô ! Je suis très sévère avec moi-même. J’aime écouter tes capsules elle me motive. Je veux retrouver mes étincelles. J’aime la vie et je suis positive mais il me manque un petit quelque chose de confiance en moi. Merci

      • François Lemay
        Répondre

        Fais-toi confiance, tu vas y arriver… Explore la vie et fais preuve d’audace.. tu iras chercher beaucoup de confiance..

    • France
      Répondre

      Je suis très bonne dans le sabotage, l’élastique ça marche je juge mais j’en prends conscience.

      • François Lemay
        Répondre

        Bravo France, un grand pas de fait ! Continues d’avancer et de t’observer… tu réaliseras bientôt comment tu te transformes. Merci pour ta confiance.

    • Lyn
      Répondre

      Ouf! François en plein dessus…..je porte le virus du jugement!! J’ai pourtant reçu ton bracelet blanc mais mon courriel avait changé après ta conférence « Tout est parfait » donc je n’ai jamais su à quoi il servait. J’vais le faire pincer!! Je me demande souvent pourquoi je juge et me compare? J’ai pourtant rien de majeur à me plaindre.

  • Diane
    Répondre

    Tu es tellement hot dans ta simplicité à nous reconnecter avec nous, merci pour tous ces outils. C’est pour tout cela qu’on aime !

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Super Diane que tu apprécies. Merci de m’aimer !

  • veronique
    Répondre

    Bonjour François! le jugement…. Selon ce que moi j’en penses, c’est que finalement ce que l’on juge des autres, c’est ce que l’on juge ( inconsciemment ) de nous – même. Ça nous ramène à nos propres blessures intérieure. Et je penses que c’est sur ces points que nous devons travailler pour se libérer de la peur des jugements et de nos propres jugements. Pas toujours facile à faire d’afronter notre miroir!!! merci pour la capsule. très enrichissant.

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Super Véronique, tu as bien observer la question du jugement et tu l’abordes de manière gagnante. Merci d’être là !

  • Sophie
    Répondre

    Bonjour François, moi j’ai porté ton bracelet et ca m’a permis de prendre très conscience de mes pensées de jugement, et j’en avais une assez obsessionnelle et c’est exactement ce que tu dit c’était à causes d’une blessure bien enfoui. J’ai réussi à la modifier en la modifiant aussitôt quelle apparaissait dans ma tête je l’arretais et je la changeait en pensée d’amour pour moi mais pour l’autre aussi. Car le cerveau est bien conçu l’autre est un outil souvent que le cerveau utilise, je m’explique.

    L’autre est souvent le miroir de ce qu’on n’accepte pas chez soi. Si tu as un problème à accepter ton poids ou tes rondeurs ben soit sur que tu vas remarquer toute suite l’apparence chez l’autre surtout si tu portes une blessure, et moi c’était rendu très très déplaisant c’était systématique ça me procurait un inconfort lorsque la pensée montait car plus je m’eveillais à la conscience plus je ne trouvais méchante de remarquer ce détail chez l’autre. Et plus j’essaie de pas m’y arrêter elle revenais constamment. Jusqu’au jour où je l’ai accueilli, je me suis mis à y donner une place à cette pensée pas en voulant l’étouffer mais à l’acceptant et en envoyant l’amour vers moi et vers l’autre. En seulement me disant je l’aime pour cette raison et je la trouve belle pour cette raison cette personne donc moi même par le fait même. Donc la pensée obsessionnelle qui surgissais s’effaçait car j’essaie pas de la nier je l’accueillais.

    Aujourd’hui mon poids est ce qui est et c’est moi qui a le contrôle et tu sais quoi Francois, je m’aime et je suis fière de moi.

    Sophie ?❤️?

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Sophie, j’adore ton témoignage… merci de l’avoir partagé… tu vas en aidé plus d’un si on en prends connaissance.. Bravo mon amie de t’aimer et d’être fière de toi… Moi aussi je t’<3 et je suis fier de toi!

  • Normande
    Répondre

    François je te suis depuis 1anet ma beaucoup aidé dans ma dépression merçi pour les belle capsules et crois moi tout est vrai ce tu dit et je vais le porter cette elastique pour que à moins me jugé.

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Oh wow tu t’es offert le privilège fantastique de faire une dépression ! Ça nous transforme et nous façonne tellement différemment ! Je suis content d’avoir été à tes côtés pour traverser cet expérience… Super pour l’élastique !

  • Sylvie
    Répondre

    Salut François! Moi je me suis offert un grand cadeau dans ma vie. La sclérose en plaques. Dit comme cela ça peut sembler un peu fou, mais je me suis arrêtée à comprendre le pourquoi de la chose et ça m’a aidé à grandir et devenir une meilleure personne. Naturellement j’ai encore en moi des «bibittes» qui s’acharnent à me rendre la vie dure, mais l’autodérision m’aide beaucoup. Et là… wow… le truc de l’élastique c’est merveilleux. Je me suis rendu compte que je jugeais moins que je pensais et en faisant ça, je m’arrête plus à mes pensées que je corrige immédiatement. J’annule, j’efface, je purifie. Merci de tout coeur d’être entré dans ma vie.

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Quel beau témoignage Sylvie…. Les grandes épreuves sont réservées aux grands guerriers… je suis content que tu apprécies le truc de l’élastique. Merci d’être présente et de faire preuve d’un aussi grand courage… il est source d’inspiration pour tous…

  • Sylvie
    Répondre

    Jaimes prendre conscience moi ses de comprendre ses quoi un jugement ou une constatation il a tu une diference à etres juger ses un jugement tu juger autre personne mes si ses dès chose que tu a vu ou entendu ses une constatation mes si tu la dit sa deviens un jugement

  • Nathalie
    Répondre

    Bonjour François, merci pour ton truc de l’élastique. Je prend conscience que je juge plus que je le croyais. It’s ok. À chaque fois que j’ai jugé une personne, j’ai fais claquer l’élastique et j’ai par la suite envoyé de l’amour à la personne que j’ai jugé. It’s process. Merci d’être se que tu es et de partager avec nous ces beaux enseignements.

    • francois@happyproductions.ca
      Répondre

      Ah mais c’est super Nathalie…. tu peux aussi t’envoyer de l’amour à toi aussi quand tu constates que tu juges…

  • Sandra
    Répondre

    Allo François, merci pour ces vidéos toujours inspirant !! La journée où j’ai cessé de juger les autres, j’ai arrêté de me juger….. et par le fait même, je me suis libéré du jugement des autres!! Il y a de ça quelques années…. Ma petite taille attire le regard des gens et bien souvent le jugement qui vient avec ; ) Par contre il ne m’atteint plus comme auparavant. Lorsque j’ai commencé à m’accepter tel que je suis vraiment…en cohérence avec mes valeurs et qui je suis en tant que personne, j’ai accepté les autres tel qu’ils sont, dans leur ensemble et sans les juger! Tes vidéos en aideront certainement et ma future conférence en lien avec la différence et le jugement des autres aussi je l’espère !!! ; ) Merci !!!

    • François Lemay
      Répondre

      Oh wow, super Sandra ! Bravo de transcender ton expérience personnelle et d’en faire une conférence pour faire comprendre aux gens les différences ! Elles sont tellement enrichissante en plus lorsqu’on les accepte. Merci de faire partie de ma communauté. Bravo pour ton engagement à changer le monde ! Je crois en toi ! Réalises-toi 🙂

  • Nicoleta
    Répondre

    Bonjour Francois

    Grace a toi je ne me juge plus. J’ai commencé à m’aimer et ne plus me comparer avec personne, car je suis unique. Maintenant j’essai d’arreter de juger les autres et j’envoie mon amour a tous les gens, meme aux gens que j’ai detesté auparavant. Presentement je suis en chomage, mais tous es OK. C’est un process:).

    Merci Francois pour tous tes conseils qui m’ont beaucoup aidé dans ce nouveau process de changement de carrière.

    • François Lemay
      Répondre

      Ah mais c’est super tout ça. Bravo mon amie pour ton courage. Merci d’être là.

  • Sophie
    Répondre

    Au fil des années, la peur du jugement, la peur de ne pas être aimée et d’être rejetée m’ont rendues la vie extrêmement difficile… Je recherchais toujours de la reconnaissance et bien sûr je ne l’obtenais que très rarement ou en fait, ce n’était jamais assez pour moi, ce qui créait une grande insatisfaction et de la tristesse au quotidien.

    En fouinant sur internet, je suis tombée sur ta vidéo de la conférence que tu as fait avec ta conjointe… et j’ai alors compris bien des choses. Et depuis, je te suis et tes vidéos me font un grand bien. Un gros merci d’avoir déclenché en moi, ce virage… J’étais rendue là et tu m’aides à trouver les outils pour reprendre ma vie en main et être heureuse pour ce que je suis… 🙂

    • François Lemay
      Répondre

      Bonjour Sophie, naturellement, lorsque la peur nous habite et guide nos actions, bien elle agit un peu comme un engrais et nos semences sont teintées du parfum qu’elle porte. Donc, les récoltes goutent la peur…. Il faut tellement nous aimer nous même en premier, et c’est ainsi que les autres arriveront à nous aimer. Merci pour ton commentaire sur la conférence que j’ai donné avec ma douce… Elle a aussi le désir sincère d’aider son prochain en partageant son expérience… Nous sommes tous les deux vraiment heureux que notre partage en tant que couple t’ai fait prendre de belles prises de conscience. Tu viens de prendre le virage sur ton bonheur en prenant responsabilité et je t’assure que le meilleur est à venir. Merci de ta confiance.

  • Frédérique
    Répondre

    Je suis nouvelle je vais commencer par l’elastique.
    Merci d’aider ceux qui comme moi on besoin de se reconnecter avec soi même.

    • François Lemay
      Répondre

      Alors bienvenue Frédérique. Super comme premier exercice. Tu verras, il t’apportera beaucoup malgré sa simplicité. Merci de faire partie de ma communauté.

  • Lamia
    Répondre

    Merci bcp françois, c’est tout les jours un plaisir de vous suivre. de nous aider à prendre conscience des réalités resenties et vecues.

    • François Lemay
      Répondre

      Le plaisir est pour moi Lamia. Merci de ta présence.

  • Sylvie
    Répondre

    Le jugement… C’est comme une épidémie!! Tout le monde juge, c’est inconscient. La peur de se faire juger ça gâche une liberté ça! Merci d’être là pour me faire prendre conscience qu’il est plus que temps de stopper ce sabotage. Je me juge sévèrement, je juge aussi les autres et j’ai peur d’être jugée!!!Its ok!!! Ça va changer! Merci!!

    • François Lemay
      Répondre

      Tellement Sylvie, bravo pour t’ouvrir au changement. Tu as tellement raison, it’s a process. 🙂

  • Francine
    Répondre

    Je me surveille depuis longtemps et je n`ai pas corrigé tout je vais essayer l`élastique

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha ! Super mon amie, tu vas t’étonner du nombre de fois ou tu es dans le jugement avec l’élastique 🙂

  • fadoua
    Répondre

    Bonjour François c’est tres interessant le truc d’elastic je vais l’essayer et merci boucoup pour tes capsules

    • François Lemay
      Répondre

      Super mon amie, sois patiente envers toi. N’oublies pas, it’s a process !!!

  • Marlène
    Répondre

    Allo , j’en suis à la 2ième journée de tes vidéos . Je t’ai trouvé par hasard ???? Merci d’être dans ma vie . Suis en plein tsunami ! Et je m’accroche à ma tranformation grâce à toi ! Bravo et encore merci à toi

    • François Lemay
      Répondre

      Ah mon amie, je t’envoie pleins d’ondes positives…. Tout change mon amie et le tsunami aussi changera… Contraction, expansion… Apprends à surfer sur la vague et élèves toi au dessus du tsunami… Il fait toujours soleil au dessus des nuages, en t’élevant ainsi, tu traverseras plus facilement la tempête… Je suis avec toi.. It’s a process.

  • fabienne
    Répondre

    Je vais me mettre un élastique pour aller dormir, prête à faire ce test, il fut un temps où je me disais cette phrase  » et me délivre de mes préjugés  » lorsque je vais à la messe -oui, je suis chrétienne – la vie est tellement plus belle, sans préjugés, bisous

    • François Lemay
      Répondre

      Super Fabienne, bravo pour tes belles pensées positives…

  • Fouza
    Répondre

    Bonjour; oui je me juge et je juge les autres

    • François Lemay
      Répondre

      Maintenant que tu en as pris conscience, soit vigilante…

  • Hammami
    Répondre

    Bonjour ,..et Merci une autre fois pour votre Aide …. Le jugement …. C’est un fléau que perturbe la vie … Et sème l’anxiété , l’angoisse…….. Être positive et menée une Vie en Rose est Un Rêve…. L’ Élastique….!!!…!

    • François Lemay
      Répondre

      L’anxiété indique que tu vis dans le futur, pas dans le présent….. ramène toi au présent mon amie, la vie se passe ici et maintenant 🙂

  • Colombe
    Répondre

    François, tu es génial dans le développement de pleine conscience!!

    Merveilleux, j’adore te suivre et apprendre à guérir, transcender mes peurs, mes blessures, un pas à la fois!

    Gratitude à toi, ton équipe!!

    • François Lemay
      Répondre

      Super Colombe, je suis bien content que tu apprécies, merci pour les bons voeux pour moi et mon équipe. 🙂

  • roky
    Répondre

    Bonsoir Francois, juger les autres et surtout soi meme n’est ce pas un moyen de se corriger! de se remettre en cause pour essayer de trouver un meilleur comportement.

    • François Lemay
      Répondre

      Le jugement n’est pas nécessaire Roky, seul l’observation et la prise de conscience peuvent servir à transcender cette mauvaise habitude.

  • Nathalie
    Répondre

    Bonjour François,
    Je pars avec mon élastique ce matin pour prendre concience du jugement que je porte sur les autres. Je trouve ça très drôle.Tes capsules me font beaucoup de bien.Merci! Je n’ai pas encore ton livre, mais je me promet d’aller le chercher. Je pense enfin à moi. ?

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha super Nathalie… Vas-y doucement, tu vas réaliser à quel points on peut être remplis de jugement inconsciemment… Amuses-toi 🙂

  • Danielle
    Répondre

    Matin 2
    Bonjour,
    Le jugement: oui tu as raison, car je juge les gens qui font mal leurs traval. Ce qui fait que je suis devenue hyper perfectionniste et ca me ronge. Oui ca fait partie intégrante de ma vie le jugement des autres et de moi-même. Je porte un élastique aux poignets ce matin. Trop drôle, je pense qu’a chaque fois qu’on va me juger, au lieu de marmonner et de juger a mon tour **snap** hahahahahh. Simple et facile.
    Merci Francois, bonne journée

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha tu me fais bien rire.. N’oublies pas de vérifier ce point cependant… Souvent, ce n’est que dans notre perception que nous pensons que les gens nous jugent… On ne voit pas toujours la vie et les expériences comme elles sont mais plutôt comme nous sommes.. à méditer mon amie… :)…

  • Laure Anne
    Répondre

    Mille merci, ces videos arrivent en synchro dans ma vie, je suis en centre de rééduc suite à un accident, et ça boulverse pleinde chose à l’intérieur, ça donne envie de transformer sa vie suite àux fractures morales qui arrivent en ricochet après l’accident, et à force de défricher, je rsmercie cette épreuve grace à laquelle j’ouvreles yeux, j’en arrive là aussi… la peur du jugement m’imobilise sûrement en grande partie, merci pour ces outils, jpars en kiné mon petit élastiqu au poignet! ☺☺☺

    • François Lemay
      Répondre

      Super ton commentaire Laure Anne… Je te souhaite que le meilleur de la vie. Tu vas y arriver, fais-toi confiance.. je crois en toi !

  • yhanna
    Répondre

    super ! le truc de l élastique marche ! j ai compté sous la couette le soir et j ai honte en pensant que j ai tiré combien de fois sur l élastique aujourd hui !! vraiment !!

    merci pour la vidéo !

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha !!! Au lieu de compté des moutons pour induire le sommeil, tu comptes le nombre de fois ou tu as tiré l’élastique… Tu m’as bien faire rire 😉

  • Nathalie
    Répondre

    J’aime ton truc de l’élastique 🙂 Une façon différente d’arrêter de s’auto-saboter 🙂 Merci 🙂

    • François Lemay
      Répondre

      C’est génial hein cette idée ? On se rend compte combien on peut juger <3 Super, content que tu apprécies !

  • Valérie LG
    Répondre

    Bon je n’ai pas hâte de me faire pincer avec l’élastique car j’ai tendance à me juger et même sévèrement. Mais je joue le jeu et j’achète les élastiques et je m’y colle !!!
    Il manquerait plus que je m’aperçoive en plus que je passe mon temps à critiquer les autres et là moi je vais passer mon temps à tirer sur cet élastique ;-(
    Mais, j’ai vraiment envie de réaliser ou j’en suis et surtout d’avancer dans mon cheminement et d’arriver à juger moins.
    Donc c’est parti pour vivre à fonds ces 4 clés
    Merci merci merci

    • François Lemay
      Répondre

      Super Valérie, Bravo pour ton engagement à devenir la plus belle version de qui tu es…. Je crois en toi, tu vas y arriver.

  • Valérie
    Répondre

    Tes vidéos sont si simples. j’aime beaucoup. Après avoir fait ton exercices sur ton pdf, même si j’ai déjà fait cet exercice par le passé, je suis restée surprise. Je pensais savoir exactement là où j’avais peur d’être jugée ou que je me jugeais, mais l’exercice et ta vidéo ci-haut m’ont fait réaliser que je me jugeais beaucoup moins qu’auparavant et que je n’avais pas si peur d’être jugée par ma famille par exemple comme cela a déjà été le cas. J’ai des peurs oui, mais celle du jugement de moins en moins. Bon ça m’arrive de juger encore, et c’est trop vrai que ça représente une partie de nous-mêmes difficile à accepter. Oh lala, je respire et savoure en ce moment la joie d’un plus grand amour de soi, de plus en plus d’acceptation dans ma vie. Malgré tout je vais me mettre un élastique au poignet pour encore plus de conscience.

    Merci Francois pour ta simplicité

    • François Lemay
      Répondre

      Merci mon amie pour ta confiance… et bravo pour toutes tes belles prises de conscience…. Fais-toi confiance.. it’s a process…

  • Anne Guévremont
    Répondre

    Bonjour François,

    Pour l’exercice de peur du jugement, j’en ai trouvé juste 2, mais il y en a sûrement plus. Mes plus grandes peurs sont de ne pas être aimé et être rejeté, ce que j’attire beaucoup malheureusement dans ma vie. Mais depuis un certain temps je ne m’empêche plus de faire ce que je veux et pense être bon pour moi de peur d’être jugé, je fais ce que je veux mais n’en parle pas à certaine personne si je sens qu’il y aura du jugement. Et oui je sais que je suis une personne qui juge beaucoup les autres et moi-même, mais j’espère réussir à changer ça. Merci pour ces capsules qui nous aide à voir plus clair en nous et à nous améliorer. Je t’aime, je t’adore 😉

    • François Lemay
      Répondre

      Génial tes prises de conscience.. Continues d’avancer, tu es à la bonne place, le meilleur est à venir. Je crois en toi 🙂

  • Chris ALESSANDRELLO
    Répondre

    Bonjour,

    J’ai fait ton premier exercice, et j’ai pris conscience que la personne qui me juge le plus, c’est moi même. Je m’auto-sabote dans mes relations, je maîtrise mon quotidien avec un main de fer, cela se traduit aussi par un perfectionnisme obsessionnel et par le syndrome de l’imposteur dans le monde professionnel. Après mon entourage suit cette énergie de jugement, ce qui fait que j’ai tendance à me juger encore plus.
    Merci pour cet exercice, ça va me permettre de me rendre compte du nombre de fois dans la journée que je passe à me juger et/ou juger les autres.
    Je vous envoie plein d’amour !!!

    • François Lemay
      Répondre

      Super, merci d’apprécier les outils que j’offres… Bravo pour l’observation… Le jugement ne mène nulle part et l’autosabotage non plus.. Maintenant que tu as réalisé, le meilleur est à venir.. Il n’en tient qu’à toi.. Envoles toi 🙂

  • Jocelyne
    Répondre

    J’en suis à ma 2ieme journée, et cela me concerné beaucoup et mëme très beaucoup!!!!! Alors on travail celà! L’histoure De l’élastique super. La première journée le travail est plus liurd. Bonne journée et j’ai bien aimé ta conférence et mes amies aussi à Scott! ???

    • François Lemay
      Répondre

      Super Jocelyne.. heureux que tu aies apprécié.. Merci de faire partie de ma communauté. 🙂

  • Caroline
    Répondre

    Bonjour François
    Tes capsules tombent toujours au bon moment dans ma vie !! comme quoi …
    Tu représentes tellement ce que j’aime : la sincérité, la joie de vivre, les étoiles dans les yeux … tu fais du bien et un grand merci à toi.

    Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas : cela fait longtemps que je ne juge plus les autres et une grande partie de mon entourage vient vers moi pour cette raison …. je suis un peu la bulle d’air de beaucoup de personnes que j’écoute avec empathie. Et … je leur fais du bien me disent ils.
    Et moi aussi ça me fait du bien

    Mais pour moi, pour ma vie je ne sais pas faire ça.
    Je ne sais pas m’occuper de moi … je ne sais que donner et j’ai pris conscience que c’est pas du tout le bon truc à faire.
    Après un burnout et des épisodes de problèmes de santé récurrents aussi différents les uns des autres depuis 5 ans (dont un en ce moment) je sais qu’il y a un truc qui cloche … mais quoi ?
    La peur du jugement des autres je pensais l’avoir dépassée ….
    Ce que je n’arrive pas à dépasser c’est la peur que mes projets ne tiennent pas la route financièrement et que je me plante.
    La « raison » prend le dessus et je repars dans les mêmes shémas et … badaboum …. le corps parle et ce depuis mon burnout !!

    Là tu m’as mis le doute : finalement …. moi qui pensait avoir dépassé la peur du jugement …. est ce que ça n’est pas ça le problème qui me bloque ? parce que bien sur que mon environnement proche ne me soutien pas dans mes projets ….
    Ou bien est ce une autre peur ? Celle de ne pas pourvoir assumer financièrement … la sacro sainte « raison » qui me fait rester dans ma zone de confort mais qui me rend malade ?
    En tout cas … moi quand j’y pense à mes projets … il me vient des ailes et un réel sentiment de bien être.

    Merci pour ce que tu es et pour ta simplicité
    Merci pour la bienveillance que tu transmets

    • François Lemay
      Répondre

      Bonjour Caroline…. moi avant de faire du vélo, bien je ne faisais pas de vélo… Tu sais mon amie, quand tu étais un petit bébé et que tu as appris à marcher.. combien de fois tu crois être tombée avant d’arriver à marcher parfaitement ? La vie est une suite d’essaie pour arriver finalement à se réaliser… Et si tu commençais à essayer de marcher ? Permets-toi de tomber… Qui a t-il de si grave à tomber quand on sait qu’on est en apprentissage et qu’on peut se relever ? Aussi bien, lorsque tu es dans tes convictions profondes, lorsque tu sens dans chacune des cellules de ton corps que ce que tu as à partager fais la différence, que tu as de belles intuitions qui te donnent des ailes sur des projets, alors suis les… l’Univers conspire chaque instant pour nous aider à nous réaliser…. il suffit de faire un premier petit pas en ce sens… Quel sera ton prochain pas ?

  • Laurianne
    Répondre

    Quel belle prise de conscience avec l’élastique. Je vais le mettre en pratique.
    Merci pour ces capsules qui font du bien et qui aide à se prendre en mains.

    • François Lemay
      Répondre

      Génial, heureux que tu apprécies..

  • Ysabelle
    Répondre

    Mes propre jugement que je me crée de ma famille mes amis les gens.
    Peur d’échouer devant les autres peur de la réussite le manque de confiance, le regard des autres sur ma personne ma méfiance envers les autre

    • François Lemay
      Répondre

      Super cette observation, tu as maintenant une piste de sur quoi travailler… Je suis fier de toi.. Continues d’observer.. tu es à la bonne place.

  • Carole
    Répondre

    C’est ce que je faisais avant mais j’ai compris que quand je jugeais, c’est que j’avais peur. Je ne connaissais pas assez la personne. Lorsque j’ai réaliser cela, mon jugement envers les autres a presque disparu mais envers moi-même, j’ai plus de chemin à faire mais ça s’en vient. Mais l’élastique, quelle bonne idée. Merci François pour tes enseignements.

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha oui, go go go pour l’élastique.. je te souhaite de tellement l’utiliser que tu réaliseras que la vie est trop courte pour se juger les uns et les autres…. Nous sommes les pires juges de nos existences… il faut corriger cela mon amie.. sois fière de qui tu es… et profites de ta belle expérience terrestre.. Je crois en toi, réalises-toi.

  • Nicole Boudreault
    Répondre

    Bonjour François, Il m’arrive à l’occasion de juger un autre personne. Dès que je le fais, je m’en veux , ce n’est pas quelques choses que j’aime. Je suis très dure avec moi . je vais prendre ton idée d’élastique pour essayer de moins me juger.
    Merci de votre aide
    Nicole Boudreault

    • François Lemay
      Répondre

      Salut Nicole, c’est un super de truc l’élastique… le corps enregistre mieux parfois que la tête…. et le corps nous prévient lorsqu’on rechute dans de mauvaises habitudes… On passe souvent par le corps pour arriver à la conscience… comme avec le yoga..

      Tu sais, le fait de t’observer est déjà un grand pas vers la guérison de cette mauvaise habitude.. je crois en toi 🙂

  • TALEB ZINEB
    Répondre

    C’est vrai que j’ai peur des jugements des autres, de ce qu’ils vont dire où penser de moi , alors je vis toujours emprisonnée, méfiant et instable.
    Cela m’empêche de me réaliser, d’agir par ma nature à travers mon intuition , et bien sûr je ne me sens toujours pas bien.
    Ta vidéo m’à permis de me rendre compte que je me juge moi même, que je porte aussi des jugements sur les autres .
    J’aime beaucoup l’idée de l’élastique, c’est comme un petit pincement qui nous dit «  »Attention vous êtes dans le jugement ! » C’est à ce moment qu’on doit dire Stop et commencer à accepter les choses comme elles sont , tout simplement .
    Merci François votre capsule sur le jugement m’aide beaucoup à voir plus claire et à mieux comprendre les choses en moi et autour de moi
    Je mets toutes ces connaissances que vous nous enseignez en pratique , car je veux tellement être mieux avec moi , les autres et tout l’univers.
    MERCI

    • François Lemay
      Répondre

      Génial, je suis si fier de toi.. Bravo de mettre en pratiques et d’avoir le désir sincère de te transformer.. je te vois dans tes écris les changements opéré en toi et je suis vraiment content.. Bravo pour ton courage et surtout ta belle ouverture le meilleur est à venir 😉

  • ginette caron
    Répondre

    oui certain que je juge moi aussi alors le truc de l’élastique est pour moi. En fait je vais bien en pêter un sac complet d’élastique. Je vais travailler la dessus immédiatement.

    Merci pour le truc

    • François Lemay
      Répondre

      Ha ha ha mais non.. tu vas vite cesser dès que tu vas comprendre le principe :)… merci de m’avoir fait rigoler 😉

  • Jeanne
    Répondre

    Wow… Je viens de comprendre, je crois. Donc François, si quelqu’un me juge constemment, c’est qu’en fait cette personne vit un sentiment d’infériorité? Elle a ses propres blessures et cela lui appartient. Tous ses jugement n’ont rien à voir avec moi. Je croyais que c’était un complexe de supériorité, mais en fait l’un ne va pas sans l’autre. C’est du jugement, point.

    Quand tu dis « Que ta volonté soit faite », tu parles de la volonté de Dieu, pas celle de cette personne, n’est-ce-pas? Merci & Bonne journée!

    P.S. Merci de m’aider à retrouver mon étincelle… 😉

    • François Lemay
      Répondre

      Bonjour Jeanne… Quand je dis que ta volonté sois faite.. c’est celle que tu sèmes toi-même avec tes pensées…. Il faut être vigilant…

  • DAVE PARÉ
    Répondre

    Bonjour mon cher ami François! 🙂

    WOW quel bon vidéo et le truc de l’élastique est super intéressant! 🙂 Merci beaucoup! 🙂 Je vais le mettre en pratique aussi car même je suis en transformation, c’est toujours bon, d’avoir de bons outils pour soi et augmenter de l’amour de soi! 🙂 Je ne suis pas celui qui juge les autres, mais qui se fait souvent juger par mes choix et mon style de vie. Je ne pourrai pas dire pourquoi sauf que je choisis de vivre ma vie dans la conscience et me dire: Je m’aime et je suis de moi!

    Petite question: Est-ce que je peux donner à un élastique à tous ceux et celles qui me jugent?? 🙂 RIRE
    Après, je pourrai leur dire avec amour et douceur en leur prenant conscience, attention! vous êtes entrain de porter un jugement! 🙂

    • François Lemay
      Répondre

      Tu as tout les droits Dave… suis ton intuition..

  • Dominique
    Répondre

    Bonjour,
    Tout à sa raison d’être… je le sais mais c’est comme si je faisais la fille qui le sais pas… l’autruche ! J’ai reçu le lien qui mène à tes web conférences….wow ! En en regardant une, j’ai eue des jugements….it’s o.k. ! J’ai tout de suite procédé à l’inscriptinon pour « Prends ta vie en main »…. j’ai remarqué le processus qui s’enclanchait en moi. Je me suis donc inscrite à « 7jours pour vivre en pleine conscience », j’ai adoré et constaté que je devais continuer puisque ça donnais une définition à ma tristesse profonde, à ma destruction, à ma perte du goût de la vie…. bref, je me suis inscrite à « Les 4 clés pour se réaliser pleinement malgré le jugement de soi et des autres »….. ohhhhh, ça chemine tout ça…. j’arrive enfin à libérer ce qu’il y a d’enfoui au plus profond de mon être, ce mal de vivre, ce manque d’amour…..je chemine ! Je te remercie de ta grande générosité, de ton partage de capsules, de ta franchise, de ta simplicité, Je fais tous les exercices, je constate toujours et d’avantage que je m’offre ce qu’il y a de plus magnifique ! Je ne croyais pouvoir m’offrir ce genre de processus qu’en investissant de l’argent et j’étais découragée de ne pouvoir me l’offrir…. tu es la lumière au bout de mon tunnel. Merci, merci, merci. Je suis rendu à l’étape de l’élastique et je suis convaincue que je vais le snaper souvent mais it’s o.k…. it’s process…. je prends conscience du changement qui s’installe et j’ai confiance d’obtenir ce qu’il y a de meilleur, je désire prendre ma vie en main et je suis en plein dedans…. merci encore et félicitations pour ton travail et celui de toute ton équipe. Good job ! xxx

    • François Lemay
      Répondre

      Bonjour Dominique,

      C’est tellement gentil cette reconnaissance que tu m’exprimes.. merci, ta gratitude me fais du bien…. Je suis fier de toi.. Je suis fier parce que tu ne fais pas seulement prendre.. Tu prends, tu pratiques, tu intègres et tu transformes et tu me redonnes tes impressions et tu partages tes sentiments et ta gratitude…. et ça, je trouve ça juste génial… Merci d’être qui tu es, tu illumines ma communauté…. Bravo pour ta belle lumière…. Continues à te libérer et envoles toi, tel un papillon, tes couleurs sont éclatantes et tu es belle à regarder t’envoler.. merci <3

  • juliane sulmon
    Répondre

    En effet j’ai un jugement ) votre égard, mais un jugement positif, je vous trouve formidable J’ai plutôt tendance à juger les gens positivement, mais j’avoue émettre des jugements moins positifs lors d’actions spécifiques de mon entourage. Enfin e
    Mercist ce juger que d’avoir une opinion sur les qualités et sur les défauts de nos tiers?

    • François Lemay
      Répondre

      La réponse est en toi mon amie, elle se trouve entre ton impression de normalité et de culpabilité :).. je t’invite à descendre en toi et regarder de quel côté penchera la balance. Mais dis toi que nos spéculations et nos opinions diversent la majorité du temps de la réalité… Nous ne voyons pas les choses comme elles sont mais plutôt comme nous sommes…

  • Chantale St-Gelais
    Répondre

    Je suis de celle qui recherche constamment l’amour et la reconnaissance. La peur d’être jugée c’est en plein moi! Je me suis observée et j’ai fais la liste… déjà ça m’a bousculé. D’entendre que je suis une personne qui juge m’a fait me braquer, soyons honnête. Mais It’s OK, j’embarque! Je veux bien essayer de comprendre pourquoi j’ai ce besoin d’être aimé si profondément encré en moi. Ça m’a beaucoup nuit dans les dernières années alors J’EMBARQUE!
    Je me trouve un élastique et je débute mon éveil!
    P.S. Merci!

    • François Lemay
      Répondre

      Renforce l’amour de toi que tu as pour toi.. c’est la clée… merci de ton partage.. Tu vas y arriver, je crois tellement en toi 🙂

  • Michel Prieu
    Répondre

    Merci François,

    Mon âge a joué pour moi et j’ai commencé à me libérer en écrivant ma vie. Ce que tu fais est de mieux me permettre de structurer ce qui m’est arrivé intuitivement. Toi ton mentor Martin, tes amis David et Yannick m’avaient donné envie de repartir d’aller au bout de mon rêve. je suis à NBS pour cela.

    Mon bracelet c’est juste « Tout est toujours parfait » . J’ai bien pigé en voici ce que j’en ai retiré avec mon amie Françoise: livenbs2018inside.blogspot.com

    J’ai un projet de fou mais je n’ai pas peur, il est entrain de se réaliser et vous tous, vous m’y aidez.

    Avec gratitude

    • François Lemay
      Répondre

      Wow, c’est génial ça Michel.. Je suis fier de toi.. continues de marcher vers tes rêves… tu vas y arriver !!!

  • Elisabeth
    Répondre

    Bonjour François! Aurais-tu un autre truc que l’élastique? Car à cause du métier que j’exerce, je ne peux rien porter au poignet (ou plus haut sur le bras). Je veux donner une autre orientation à ma vie et je suis vraiment motivée!!! Alors j’aimerais vraiment pouvoir faire cet exercice. Merci!!

    • François Lemay
      Répondre

      Un pince Nez alors ??? HI hi hi mais non mon amie.. .Mais quel métier fais-tu donc pour ne pouvoir porter un bracelet au poignet ? Je suis curieux de nature…..

      Il faut que tu ancres dans ton corps physique un petit geste chaque fois que tu auras un jugement sur quelque chose ou quelqu’un…. Il arrive que lorsqu’on passe par le corps, l’esprit ne se souvient plus mais le corps lui enregistre et envoie alors un message à l’esprit qui vas t’empêcher de juger….

      As-tu le droit de te pincer ? Pinces-toi mon amie le bras.. chaque fois que tu juges et tu auras ainsi un ancrage dans le corps…

  • Jacqueline
    Répondre

    Le jugement fait partie de notre quotidien. Le pire c’est au travail et oui je m’aperçois que les collègues jugent et que je jugeait aussi, je me retiens depuis que je suis vos enseignements mais les pensées me trahissent parfois.
    Je vais mettre l’élastique.
    Merci pour être entré dans ma vie, vous avez toute ma gratitude.
    Avez vous un homologue dans le sud de la France auprès de qui je pourrais m’initier aux mêmes enseignements que les vôtres svp ?
    Merci et prenez soin de vous.

  • Christine
    Répondre

    Je vais tout de suite chercher un élastique. Merci pour tout ce que vous partagez !

  • Cynthia
    Répondre

    Allo François,
    J’ai été victime au secondaire du jugement des autres et depuis, je ne fais que me juger et je juge aussi les autres inconsciemment et quand je m’en rends compte, je me déteste. La vie m’a amené à juger pour me protéger du monde extérieur qui peut être très méchant. Mais je me rappelle qu’avant cet événement, je ne me jugeais pas et ni les autres, et que je n’avais pas peur d’avancer, j’avais confiance en moi. La peur du jugement nous empêche d’avancer et nous fait perdre confiance en nous. J’ai appris que je dois ré-apprendre à m’aimer moi et les autres. Pardonner la situation et l’accepter, mais pas facile quand on a été profondément blessé. C’est dûr de refaire confiance aux gens, les yeux fermés. Merci!

    • François Lemay
      Répondre

      it’s a process Cynthia. Un pas à la fois. Tu as la clé, l’amour de soi. L’amour est toujours la réponse : )

  • JOHANNE LAFONTAINE
    Répondre

    Je n’ai pas eu un passé rose. Depuis une dizaine d’années, j’ai fait du ménage dans mon entourage pour pouvoir passer à ma pleine réalisation. Il reste des gens très proches (frères, soeurs) qui ne voient pas mon changement, ils ont restés avec l’idée de la Johanne et son passé. Est-ce que je vais devoir tasser tous ces gens aussi?

    Je regarde au-dessus de leur commentaire qu’ils ont de grandes blessures eux aussi et ainsi poursuivre mon chemin pour me réaliser. Je m’aime et fière de moi, je n’ai pas à prouver à personne.

    Parfois cela m’échappe et me blesse, c’est pour cela, François, que tu es dans ma vie.

    MERCI

    • Francois Lemay
      Répondre

      Lorsque les gens nous font réagir, transformons-nous en calinours. Ils ont besoin d’amour… et nous aussi!

  • France Pelletier
    Répondre

    Certain que le truc de l’élastique me parle. Je juge souvent les autres et j’ai souvent peur d’être jugée. Alors j’ai mis à mon poignet le bracelet blanc que tu m’as donné sur ma chaise lors de ta conférence à Drummondville le 16 octobre 2018. Merci pour cette vidéo.

    • Francois Lemay
      Répondre

      Good! C’est en plein ça! Un petit  »snap » sur le poignet pour le rendre à l’inconscient.

  • Nancie
    Répondre

    Présentement en guérison d’un burn out , en arrêt de travail, je suis maintenant consciente que mon jugement envers moi-même est un peu excessif au travail. Je cherche des moyens pour me donner le droit de ne pas être parfaite!! Pas évident!!

    • Francois Lemay
      Répondre

      Je vais t’y aider dans ce programme Nancie. Tu t’observes déjà très bien! Good

  • Jacqueline Dufresne
    Répondre

    Bonjour François,
    J’avais déjà commencé à faire cet exercice sans élastique et, au bout d’une heure, je me suis aperçue de tellement de jugementsss, que je me suis découragée… et voilà, la culpabilité qui remonte et … le jugement de moi.
    Merci

    • Francois Lemay
      Répondre

      It’s ok Jacqueline, on n’est pas brisé. Bravo de ton observation. C’est signe de grande ouverture. Sois fière de toi car moi je le suis !

  • Pierre Newell
    Répondre

    Moi, dans ma p’tite tête de 68 ans, qui a l’habitude de penser tout avoir vu et connu, ma première tendance lorsqu’on m’offre du coaching (surtout gratuitement) c’est de me dire « Ouf ! j’en ai eu tellement de coaching, c’est moi qui en donne maintenant, quand on m’en demande et avec permission, bien entendu.

    Alors hier, lorsque j’ai reçu ton invitation, ma réaction automatique monta à la surface. « hmmm » je me suis dit, « peut-être, spécifiquement à cause de cette réaction automatique, devrais-je tout simplement accepter l’invitation de François et utiliser à nouveau mes facultés dans la proportion dans laquelle mon créateur me les a donné. Ouin! Deux oreilles et une bouche.

    Tout pour te dire , mon cher François, que tu m’as inspiré à identifier mes 10 raisons qui m’empêche de passer à l’action.

    Wow! Est-il possible que je sois encré et limité par les choses suivantes ?

    1) Peur d’échouer à nouveau
    2) Peur de me faire détruire mes rêves
    3) Peur que personne va me suivre dans mon projet « Globallee »
    4) Peur que je ne serai plus capable de faire arriver les choses
    5)Peur qu’il est trop tard pour moi à mon âge
    6) Peur d’appeler les gens et me faire rejeter
    7) Je suis paresseux
    8) Je suis convaincu qu’il est trop tard dans ma vie
    9) Je suis fatigué
    10 Je suis à l’âge de la retraite

    OK It’s OK! Bel exercise qui me met en contact avec l’automatisation de mon Hard Drive

    Merci et oui, en passant, je porte maintenant un elastic cheap. Je me rends immédiatement vers to magasin pour en acheter un plus beau. 🙂

    • Francois Lemay
      Répondre

      Merci Pierre! Je te dis bravo pour cette ouverture et l’observation que tu fais déjà!

  • Chantal
    Répondre

    Matin 2
    Bonjour Francois.
    Ça fait déjà un bout que je travail sur moi et que j ai découvert plusieurs peurs . Avec ton aide je fais face à ma plus grand .C elle de faire une vidéo pour ma page pro facebook .Chose qui en principe devrait ce faire dans les prochaines heures. Je me prête au jeu de l élastique. Un gros merci de nous partager ta pleine confiance .Bravo. .
    Chantal

  • Adèle
    Répondre

    Bonjour François,
    Je vais recommencer à porter le bracelet…
    J’ai tendance à avoir bcp de peurs:
    Peur de me tromper
    Peur de ne pas réussir
    Peur de décevoir
    Peur de ne pas être à la hauteur des attentes
    Peur de blesser les autres
    Je recommence à penser à mon intention et d’être responsable de mes émotions à moi (pas celles des autres). J’ai tendance à prendre tout sur mes épaules…
    Merci 🙂

    • Francois Lemay
      Répondre

      it’s ok Adèle. Un pas à la fois tu arriveras à transcender tes peurs avec beaucoup de douceur pour toi. N’oublie jamais, tu mérites le meilleur de la vie, point final ; )

  • Subreville François
    Répondre

    Il est vrai que lorsque je me vois émettre un jugement c’est comme si je me mordais la langue , (substitut de l’élastique ) .Je suis donc dans l’attente de savoir quel sera la solution dans la clef n° 3

  • Myriam Labouchet
    Répondre

    Oh oui je juge ! J’en suis consciente depuis longtemps et j’essaie de m’améliorer mais difficile quand le modèle vient directement de sa mère… Elle a toujours des idées bien arrêtées sur tout et tout le monde. J’ai toujours trouvé cela dommage de ressentir autant de négativité chez elle, d’autant qu’elle est brillante à mes yeux intellectuellement parlant. Alors quand je m’aperçois que je fais pareil, j’ai honte de moi et surtout j’aimerais beaucoup changer. Je n’ai compris que très récemment que oui, si on a peur d’être jugés, c’est parce qu’on juge. La 1ère fois que j’ai entendu ça, je me suis dit « n’importe quoi,je ne juge pas moi ». Et puis je me suis observée et là, la douche froide, je répète exactement ce que je critique chez ma mère… Et la 1ère à en pâtir c’est moi… Du coup je me dit que elle aussi… Je ressens un peu plus d’empathie. Mais bon, c’est bien beau de s’en rendre compte, maintenant, il faut que je travaille sur moi même pour changer…

    • Francois Lemay
      Répondre

      de très belles prises de conscience Myriam. Bravo de t’observer ainsi le coeur grand ouvert. Je vais te partager des trucs dans ce programme. It’s a process ; )

  • Diane
    Répondre

    Bonjour François,
    Merci pour ton truc de l’élastique, je trouve cela génial. Cela me permettra d’en prendre conscience plus facilement. Car je m’observe depuis un certain temps et je n’ai pas l’impression de voir ce que je dois comprendre et m’accueillir dans ces évènements que je vis autour de moi à chaque jour de ma vie.

  • Diane
    Répondre

    Bonjour François…une question : si le comportement de quelqu’un me déplaît, est-ce que d’en parler à une tierce personne est du jugement ou c’est juste donner mon opinion ? Quelle est la différence entre donner son opinion et juger ??

    Merci pour tout ce que tu fais pour les gens…tu es formidable !!!

    • Francois Lemay
      Répondre

      quand on observe, c’est de l’accueil. Quand on en parle avec quelqu’un, c’est du jugement.

  • Nathalie
    Répondre

    Merci Francois !!
    Très puissant cette capsule #2.
    Moi qui croyait qui ne jugeais pas du tout dans la vie…
    J’ai pourtant vraiment l’impression d’aimer et d’accepter les gens autour de moi tels qu’ils sont…
    Mais le jugement envers moi …
    Ouff
    Je suis une experte en la matière…..
    à ME JUGER , à ME critiquer, à avoir des attentes élevées envers moi…et même quand j’atteint mes objectifs on dirait que c’est jamais assez

    Je vais prendre mes responsabilités, m’observer et tirer l’élastique
    J’ai peut-être pas 2 élastiques pour rien !!
    Hahaha
    Sans farce ,
    je vais clairement faire cet exercice.
    Une fois que tu prends conscience que tu juges …. ?
    Comment fait on pour accepter, se libérer et règler ça pour avancer ?

    Encore merci, j’ADORE ta façon d’emmener les messages pour nous aider à comprendre nos mécanismes, à prendre conscience et sortir du pilote automatique

    • Francois Lemay
      Répondre

      La réponse s’en vient Nathalie ; ) Je pense que la capsule  »L’amour est toujours la réponse » te parlera! Merci de tes commentaires, j’apprécie

  • Dominique
    Répondre

    Be oui, je juge trop souvent encore. J’ai fait le truc de l’elastique. Et c’est vrai qu’on est facilement de retour dans nos pantoufles de laine de blessures mal gérées. Je suis dans le processus de la présence et l’observation calme et ouverte de mon être profond. La pratique de l’ecoute par le corps et en pleine présence est merveilleuse, vibratoire et lumineuse.

  • Tina Lajoie
    Répondre

    Pour être franche j’ai pas réussi à écrire 10 choses sur le jugement
    J’ai le manque de confiance
    J’ai souvent le besoin de me faire r’assurer
    Lorsque je fais une erreur et qu’o n me dit ce n’est pas ça je t’ai dit, mais il n’ont pas vraiment pris le temps de me dire ça me bouleverse
    J’ai de la difféculté à me trouvr un bon emploi et de la garder. La dernière job j’ai eu, dise que je suis négative.

  • Lapointe Louise
    Répondre

    C est vrai je juge même parfois sévèrement les autres. J’ai vu beaucoup mes parents juger. Je comprends pourquoi j ai peur du jugement des autres.

  • Diane R Sanschagrin
    Répondre

    Je me trouve un élastique tout de suite…
    Diane

  • Josée
    Répondre

    J’observe beaucoup les gens depuis un certain temps. J’entends énormément de jugements. Je suis (je crois) une personne qui ne juge pas tant les autres… J’ai le jugement facile envers moi par contre… Je commence l’exercice de l’élastique dès maintenant. Merci François 🙂

  • Christine Labbe
    Répondre

    Oufff‍♀️ Le jugement….. de soi avant tout et des autres et moi aux autres. J’avais mon élastique ‍♀️pourtant, on dirait que c’est un réflexe pour me défendre!

    Merci de me ramener !!! La pleine conscience, cela me rejoint énormément et j’adore cette méthode!! Elle me convient parfaitement

    Je ne sais plus où j’en suis rendu, j’ai des deuils de fait, j’ai fait l’inventaire de ce qui n’allait pas! Je me sens comme s’il y avait un déclic qui ne se fait pas!

    J’adore votre livre, Tout est toujours parfait!

    Marie-Christine

  • Diane L.
    Répondre

    Bonjour François, le truc de l’élastique est super, et je me rend compte plus vite quand je dis quelque chose qui juge et je me surprend même à faire prendre conscience à mon conjoint quand il porte un jugement lol (il ne s’en rend pas compte tout le temps) mais j’ai remarqué que lui il le fait surtout en joke … alors quand ça arrive, je ne suis pas certaine si je dois en rire ou pas… Et je me demandais aussi, parfois il arrive que me collègues de travail se confie beaucoup à moi (se défoule de leur négativité) Je les écoute, mais je comprend très bien qu’ils aimeraient que je sois d’accord avec tout ce qu’ils disent contre un autre ou une situation quelconque. Alors, encore là je n’ose rien dire pour ne pas encourager tout ça (parfois ça fonctionne, ils s’en vont redire leur histoire à une autre personne… ) mais quand ils continuent je leur dit ce qu’ils veulent entendre pour leur donné raison et ensuite lorsqu’ils sont partis, je me sens coupable. Je trouve que ce n’est pas toujours évident .

    • Francois Lemay
      Répondre

      Un pas à la fois Diane, tu fais du mieux que tu peux. Plus ça ira, plus tu arriveras à mettre plus de cohérence!

  • Louise
    Répondre

    Ah que oui je me juge tout le temps. Mais si je suis honnête, je suis quelqu’un qui juge tout le temps les autres. C’est surtout dans mes pensées. Je ne le verbalise pas la plupart du temps parce que je ne veux pas blesser les autres. Je réalise que si je juge autant les autres et moi-même c’est parce que je permet aux autres de me juger, de me critiquer. Les gens qui m’entourent un un jugement facile, ils me critiquent abondamment. En fait, je les laissent me critiquer par ce que je crois qu’ils ont raison. Et bien je ne veux plus de jugement dans ma vie et ça commence aujourd’hui. Je sais que ce ne sera pas facile, je me donne la chance de changer ma vie! Merci pour ce cadeau!

  • Maryse
    Répondre

    Je réalise que je suis ma pire ennemi!!! Moi qui a fait de très grande chose dans ma vie , j ai écris des chansons , fait des spectacle , des entrevues , je baignais dans le public , j avais peur de rien ! Je fonçais car j avais des étoiles dans les yeux!!! Et depuis 5ans que j ai fais un burn out oufffff je me juge comme jamais !!! Je me juge parce que je ne suis plus dans ce bain de me réaliser comme avant! Je n’ est plus ses étoiles dans mes yeux!!!! Par ce que cette vie la me manque!!! Je fais tout les efforts possible un pas a la fois pour guérir mes jambes pour reprendre ce que j avais commencer , mais je me bloque totalement moi même a me juger!!! J ai un gros travaille sur moi a accomplir et ça commence maintenant. L élastique va devenir mon meilleur ami je crois loll merci infiniment de ces enseignements

  • gilles
    Répondre

    Bonjour François,
    j’ai effectué tes exercices clés, et la prise de conscience me rend déjà plus léger.
    je vais aussi essayer le truc de l’élastique.
    Quand mon esprit recoupe les différents apports que tu fais, je ressens très fort la force de ton dialogue,
    je change. Merci
    Bravo c’est clair, limpide et précis.
    je pense mélanger aussi la prise de conscience et le jugement.
    je comprends de mieux en mieux la notion de capacité liée à l’éveil.
    pour marquer plus de cohérence, j’ai fait une mindmapp et je ressens la case responsabilisation dans mes futurs choix.
    c’est là que je bugg un peu car je me sens le besoin de peser le pour et le contre avant de prendre des choix.

    • Francois Lemay
      Répondre

      suis tes valeurs mon ami. As-tu des étoiles dans les yeux quand tu penses à une option plutôt qu’à l’autre? tout est là.

  • Carla
    Répondre

    Hello François,
    Waouh ! Elle fait mal cette prise de conscience quand on a l’impression de faire partie des personnes qui jugent le moins ! 😉
    Merci pour cette clé et l’idée de l’exercice de l’élastique. Vu la peur du jugement que j’ai, mon poignet risque de virer au bleu ! LOL

    • Francois Lemay
      Répondre

      tout doucement Carla! Juste te rendre compte du jugement avec un petit tirage sur l’élastique. it’s ok!

  • Perez Anita
    Répondre

    Merci François, pour cette vidéo sur le jugement. Je m’aperçois que je me juge trop souvent sévèrement et en fait que je ne ME donne pas l’amour et la reconnaissance dont j’ai droit. Alors quand j’ai rempli le premier PDF sur la peur du jugement, je me suis aperçue que ma blessure principale, non je corrige – que LA blessure principale que je porte s’articule autour de la légitimité que je me reconnais ou pas. Dans un premier temps, il a été facile de trouver « les coupables » auprès de mon histoire de vie et de mes parents…. Et là encore, j’étais dans le jugement. Fini les faux prétexte, prendre mes responsabilités et osez.
    Merci pour ces partages.
    François, Je vous ai rencontré dans les rues de Nîmes en France le 6 juin dernier et nous nous sommes salués. Je vous remercie tout simplement.
    Anita

    • Francois Lemay
      Répondre

      Merci Anita! Voilà. tout est là. prendre la pleine responsabilité, mais avec plein d’amour de soi.

  • Carole et non Catole
    Répondre

    Bonjour François, j’ai bien apprécié tes deux premiers vidéo et je me rends compte de la chance que j’ai de ne pas avoir trop de blessures à l’âme. Par contre en essayant d’aider les autres ou en côtoyant des gens moins stable émotivement, je sais qu’ils me jugent ou m’envient mon bel équilibre. Je ne peux pas changer tout le monde autour de moi même si je les aimes énormément et que j’essai de partager un peu de mon cheminement avec eux, je reçois beaucoup de fermetures face à l’aide que je voudrais leur apporter. C’est pourquoi je vais leur partager tes vidéos en espérant que tes mots les accrocheront pour que je les sentent plus heureux. Car ce jugement dont tu parles si bien peut mené souvent à une forme d’anxiété et ça me fait de la peine de les voir ainsi. Merci pour ce que tu fais, c’est très utile.

  • cendra
    Répondre

    Bonjour François, une nouvelle vie s’offre à moi depuis que j’ai OSE faire le pas de l’AZ et pour t’avoir découvert. j’adore ton peps et ta franchise, tout cela m’aide beaucoup.
    bien sur que j’ai jugé les autres, mais je me trouvais un poil plus bienveillante que certains, je ne jugeais pas dans la méchanceté, mais je jugeais tout de même!!! quant à moi aïe aïe aïe.. j’ai été au top du jugement!!! je suis éducatrice spécialisée depuis 20 ans et je pense sincèrement avoir été plutôt bonne dans mes accompagnements, je me croyais forte de connaissance sur plein de sujet (les enfants, les ados, les drogues, les violences conjugales etc…) je savais que ça n’arrivent pas qu’aux autres mais moi j’étais forcément au dessus de tout cela, jusqu’à ce que moi je subisse la même chose de manière insidieuse et sans rien voir, me mettant sans cesse de côté pour mieux prendre soin des autres!! et bing j’ai pris une énorme claque!! difficile dans un 1er temps de me dire que rien arrive par hasard et que tout est parfait!! j’ai eu un accident du travail où j’ai été agressée, s’en est suivi un bon burn out!!!aujourd’hui je vois tout cela comme une force et pourquoi pas, des choses et un vécu à transmettre!! je suis devenue maman solo pour m’extirper de mon malheur, ça a été très dur, j’ai été très en colère et mes loulous ont du subir ce courroux… horreur malheur, je ne me reconnaissais plus!! je me suis recentrée, replongée dans les derniers ouvrages sur l’éducation bienveillante au vu des nouveautés sur les neurosciences et j’ai retrouvé la paix et une forme d’harmonie dans ma maison. Mes enfants ont retrouvé leur maman cool et sereine, même si tout n’est pas toujours rose hein!!! mais je ne culpabilise plus, je suis OK avec ce que je fais et dis!! j’arrête aussi de fumer et j’investi en moi plutôt qu’en mon futur cancer!!! je me reconstruis et je vais de l’avant, reboostée par la vie, par mes enfants qui sont mon moteur et par tes capsules et ton énergie, il me tarde aussi l’AZ.
    Bon allez je file m’acheter un élastique pour m’observer de plus prêt et avoir moi aussi la gagne!!! bisous merci pour cette belle rencontre..

    • Francois Lemay
      Répondre

      quelles belles prises de conscience! Bravo d’avoir misé sur toi. Tu es au bon endroit Cendra : )

  • VERNEAU laetitia
    Répondre

    Bonjour,

    ça fait quelques mois que j’essaie de ne pas juger mais plutot d’observer pourquoi la personne ou l’acte ou les mots me font juger. J’essaie de comprendre pourquoi ça peut me mettre en colère, ou triste…

    Le jugement est ancré en nous depuis toujours, mais on peut arriver a comprendre au lieu de juger.

    Merci
    Laetitia